Axe Endocrinologie et Reproduction

Présentation

Les objectifs généraux de l’axe Endocrinologie-Reproduction (ER) visent à explorer les modes d’action et les effets de polluants aquatiques émergents sur le système endocrinien et/ou certaines fonctions physiologiques clés du développement et de la reproduction des organismes à l’échelle moléculaire, cellulaire, tissulaire et de l’individu.

Malgré des avancées significatives de ces vingt dernières années, il existe des défis à relever notamment sur la compréhension des modes d’action et des effets des perturbateurs endocriniens (PE) à différentes échelles d’organisation biologique. L’axe ER cherche également à développer des outils permettant de mieux prédire le devenir des polluants au sein des organismes, à acquérir des connaissances sur l’imprégnation des milieux aquatiques par les PE et à développer des stratégies de surveillance de la qualité chimique des milieux

Cette stratégie repose sur l’utilisation de modèles in silico (modèles PBPK, DEB, IBM), in vitro (lignées cellulaires, cultures primaires, cultures organotypiques) et in vivo développés chez une espèce modèle largement utilisée en (éco)toxicologie, le poisson zèbre. Cette stratégie se complète par des études sur des espèces sentinelles représentatives des milieux dulçaquicoles, estuariens et côtiers, i.e. mollusques, crustacés et poissons pour permettre d’investiguer le continuum continent-estuaire-littoral et d’appréhender les spécificités de réponse chez ces espèces.  

L'axe est animé par François Brion.

Personnel SEBIO impliqué

Thèses de l'axe