Axe Energie et Métabolismes

Présentation

imageEM

L’objectif général de l’axe Énergie et Métabolismes (EM) est d’améliorer les connaissances sur différentes voies métaboliques (synthèse et dégradation de biomolécules, énergie, métabolisme oxydatif) et leur fonctionnement chez les organismes modèles.

L’ensemble des processus physiologiques assurant la survie et le fonctionnement vital des organismes repose en effet sur leur capacité à prélever l’énergie dans leur milieu et sur l’ensemble des processus assurant la gestion de cette énergie aux différents niveaux d’organisation biologique. Cette gestion de l’énergie au sein des organismes vivants est déterminante pour leurs capacités de réponse, notamment en conditions de stress (Sokolova et al., 2012).

Les recherches menées au sein de l’axe EM se font à différentes échelles, du niveau subcellulaire au niveau individuel. Elles combinent des approches ciblées (moléculaires, biochimiques, cellulaires ou tissulaires) et approches globales (omiques) et se focalisent sur les processus d’acquisition, de transformation et d’utilisation de l’énergie à travers l’étude du fonctionnement des voies métaboliques correspondantes, de leurs substrats et de leurs produits. Un intérêt particulier est également porté à l’homéostasie des protéines et à l’analyse de marqueurs protéiques ciblés en relation avec le métabolisme et les mécanismes de défense. Ces recherches au sein de l’axe ciblent les métabolismes chez les espèces modèles : mollusques bivalves, crustacés et poissons.

L'axe est animé par Elise David.

schemaEM

 

Personnel SEBIO impliqué

Thèses de l'axe