Plateformes expérimentales

L’UMR-I SEBIO structure également fortement les moyens d’appui à la communauté scientifique, en particulier dans la mesure où elle héberge une partie des moyens techniques et humains associés à trois plateformes de recherche et d’essais. 

Mobicyte

Sur le site de Reims, il s’agit du plateau de cytométrie environnementale (MOBICYTE), mobicytequi propose des outils d’analyses cellulaires. Cette structure possède des cytomètres projetables sur le terrain, utilisables dans des contextes environnementaux variés, d’un système d'imagerie entièrement automatisé et d’un système d’analyse d’objet complexe fondé sur le principe de la cytométrie en flux. Ce dernier équipement est unique dans nos régions respectives et permet l’analyse de structure mono ou pluricellulaire sur une gamme de taille allant de 30 µm à plus de 750 µm. Plus récemment, MOBICYTE s’est ouvert à la biologie moléculaire en intégrant des qPCR et une Droplet Digital PCR, pour la quantification absolue d’ARNm, sans gamme standard. Le plateau sera renforcé dès septembre 2020 d’un ingénieur de recherche en CDD d’un an pour structurer les outils de biologie moléculaire. Ce plateau est géré par un Ingénieur plateforme cytométriste mutualisé avec SEBIO et vient en appui de plusieurs autres unités de l’URCA (RIBP EA 4707, MEDYC UMR CNRS 7369, FARE UMR INRA A 614) et de l’INERIS (TOXI EXES). 

Plus de détails : site MOBICYTE

Presen

La plateforme de Recherche En Sciences de l'Environnement Normande (PRESEN) est la véritable épine dorsale dePresen2 la FR CNRS 3730 SCALE car elle permet de développer des projets scientifiques attractifs au niveau national ou international, qui s’appuient sur des technologies novatrices. La plateforme PRESEN a vocation à devenir le référent sur les problématiques environnementales, notamment auprès des partenaires institutionnels et des acteurs du monde socio économique concernés.

Cette plateforme interdisciplinaire et multi-sites est composée de 6 plateaux techniques qui ont vocation à mutualiser les équipements performants à destination de scientifiques, d’industriels et d’institutionnels, afin de répondre à des problématiques d’ordre environnemental :

  • Plateau d’analyses physiques de matrices environnementales
  • Plateau d’analyses chimiques de matrices environnementales
  • Plateau de microbiologie et écologie moléculaire
  • Plateau d’analyses microscopiques et cytomètrie
  • Plateau mésocosmes et parcelles expérimentales
  • Plateau technique mobile et équipement des sites ateliers 

Plus de détails : site PRESEN

Mésocosmes

mesocosme Le site de l'Ineris est équipé d'un ensemble de mésocosmes, rivières artificielles, permettant d'étudier les effets des polluants chimiques à l'échelle de l'organisme (biomarqueurs), de la population, de la communauté, et du fonctionnement de l'écosystème. Elles sont constituées de 12 canaux de 20 m de long et d'1 m de large, d'une profondeur d'eau variant de 30 à 70 cm et sont alimentées en eau en continu au débit de 0,8 m3/h. L'originalité et l'intérêt des mésocosmes tiennent essentiellement au fait qu'ils représentent un certain réalisme écologique grâce à  la présence des principaux éléments constitutifs des écosystèmes naturels (sédiment, bactérie, champignons, périphyton, phytoplancton, macrophytes, invertébrés et poissons) et qu'ils permettent le contrôle des paramètres physico-chimiques et biologiques.

Plus de détails : site INERIS

Les mésocosmes de l'Ineris, écosystèmes artificiels

Présentation des mésocosmes en vidéo

Voir aussi : la vidéo sur les mésocosmes dans le projet DIADeM (Développement d'une approche intégrée pour le diagnostic de la qualité des eaux de la Meuse)